PETITION

Pour le lancement du recensement en RDC

Pétition

Depuis 1984, en République démocratique du Congo, la crédibilité de l’identité civile des citoyens congolais est devenue de plus en plus aléatoire. En effet, les règles de mise à jour du fichier de registre national ne sont pas appliquées scrupuleusement.

Les informations enregistrées au Registre national des personnes physiques devraient être:

  • Le nom et les prénoms,
  • Le lieu et la date de naissance,
  • Le sexe,
  • La nationalité,
  • La résidence principale,                                                                         
  • Le lieu et la date du décès ou, en cas de déclaration d’absence,   
  • La date de la transcription de la décision déclarative d’absence,   
  • La profession,                                                                                     
  • L’état civil,                                                                                                
  • La composition du ménage,                                                               
  • La mention du registre dans lequel la personne concernée est inscrite,   
  • La situation administrative des demandeurs de protection internationale,  le cas échéant,                                           
  • L’existence du certificat d’identité et de signature,                  
  • La cohabitation légale,                                                                     
  • La situation de séjour pour les étrangers   

Par ailleurs, le Registre national des personnes physiques enregistre toutes les modifications apportées aux informations énumérées ci-dessus. Il entre en effet dans les missions dévolues au Registre national d’accomplir cette obligation de mémorisation.Le Registre national des personnes physiques étant la source authentique, il convient de s’y référer pour ce qui concerne les données d’identification. Les informations enregistrées et conservées par le Registre national font foi jusqu’à preuve du contraire.

Notre collectif souhaite porter l’attention sur cette réalité et souhaite s’inscrire dans une action positive, pour mettre en haut de l’agenda, cette matière hautement stratégique. C’est ainsi que notre collectif, lance une pétition et un grand débat pour faire avancer cette cause.